281

SPIRALE 281

Repenser la valeur à la fin de l'économie

EN LIBRAIRIE DÈS LE 19 octobre

Croissance, profit, spéculation, optimisation : l’économie impose partout ses impératifs, tenant les individus captifs d’un système qui règle et altère leurs modes d’interaction collective. Comment y échapper pour faire face aux défis de notre temps ? Comment repenser la notion de valeur et imaginer les nouvelles formes que celle-ci peut prendre aujourd’hui ? Voici les principales questions qui animent ce dossier spécial de Spirale, réalisé en partenariat avec VOX, centre de l’image contemporaine, à l’occasion de la présentation d’une exposition intitulée L’imaginaire radical II : désœuvrer la valeur/Reclaiming Value. Dans ce dossier dirigé par Erik Bordeleau, des intellectuel·le·s d’horizons divers analysent les mécanismes et enjeux contemporains du capitalisme tout en esquissant, par le biais d’objets culturels récents (films, essais, romans, œuvres visuelles), des pistes afin de détourner ce système économique dominant. Avec des contributions de Suzanne Beth, Erik Bordeleau, Calum Bowden et Laura Lotti, François Lemieux, Marilou Lemmens, Anna Longo, Joel Mason, Bernard Schütze et David Thomas.

À ce dossier se greffe un portfolio consacré principalement à l’artiste autochtone Gabrielle L’Hirondelle Hill, dont le texte de présentation est signé par Lorna Brown. Le présent numéro comprend également une chronique « Incursion », dans laquelle Amélie-Anne Mailhot nous propose ses fragments d’une enquête sur les métamorphoses du cèdre. Enfin, une riche section de recensions critiques dédiées à l’essai, à la poésie, au roman, à l’édition, au cinéma et au théâtre regroupe des textes écrits par Jade Almeida, Guillaume Asselin, Alice Baude, Étienne Bergeron, Thomas Carrier-Lafleur, Jeannot Clair, Gilbert David, Marilyne Lamer, Éléonore Létourneau, Pierre Popovic, Maude Trottier et Benoîte Turcotte-Tremblay.

*

Abonnez-vous à Spirale et encouragez un espace critique unique dévoué aux arts, aux lettres et aux sciences humaines depuis 1979.

https://spirale-magazine.myshopify.com/crit Dalie Giroux en ouverture de ce dossier de Spirale. Penser l’espace pédagogique comme lieu politique, c’est donc, inévitablement, chercher à comprendre les rapports de pouvoir qui organisent la production et la transmission du savoir. Les textes réunis dans ce numéro abordent ces enjeux d’actualité en mettant l’accent sur la façon dont la classe s’articule avec les classes sociales. Avec des contributions de Suzanne Beth, Ryoa Chung, Jeannot Clair, Sophie Del Fa, Laurence Perron, Renato Rodriguez-Lefebvre et Miriam Sbih, ainsi que d’Olivia Tapiero et Arianne Des Rochers.

À ce dossier se greffe un portfolio consacré au projet Float School des artistes Justin Langlois et Holly Schmidt, dont la présentation est rédigée par Véronique Leblanc. Kevin Lambert signe pour sa part un hommage à l’écrivaine Marie-Claire Blais, alors que, dans sa chronique « Critique de la critique », Maude Trottier développe une réflexion toute personnelle sur la critique cinématographique. Une carte blanche intitulée « Intarissable » expose en outre les recherches récentes menées par Heather Davis lors d’une résidence à la Fondation Grantham pour l’art et l’environnement.

 

Ce numéro contient également des recensions critiques dédiées à la bande dessinée, à l’essai, au roman, au cinéma, aux arts visuels et au théâtre. Ces textes sont écrits par Guillaume Asselin, Zéa Beaulieu-April, Fannie Caron-Roy, Thara Charland, Jeannot Clair, Gilbert David, Clovis Maillet, Ginette Michaud, Léandre Plouffe et Emanuel Guay et Pierre Popovic.

 

Abonnement