À la une

22 février 2018

Christophe Bernard, La bête creuse, Montréal, Le Quartanier, coll. Polygraphe, 2017, 720 p.

///

19 février 2018

Natalie Thibault, L’oiseau de ma mère, L’Oie de Cravan, 2017, 56 pages.

///

Une vendeuse de chips aux tatouages vindicatifs; un lapin de Pâques aux prises avec un vide existentiel; Hélène Monette à court de rhum; une pluie de Perséides dans le salon. Dans L’oiseau de ma mère, nouveau recueil de poésie et de collages de Natalie Thibault, les cosmogonies s’ébrèchent et se contaminent, et de ces échanges nait une poésie étonnante.

16 février 2018

Pascal Plante, Les faux tatouages, Nemesis Films, 2018, 87 minutes

///